Comment devenir cariste ?

Devenir cariste

Le métier de cariste offre de nombreuses opportunités professionnelles aux personnes intéressées par le secteur de la logistique et du transport de marchandises. Dans cet article, nous allons explorer les différentes étapes à suivre pour devenir cariste, notamment qu’est-ce qu’un cariste, l’obtention d’un permis de cariste, ainsi que les salaires et possibilités d’évolution dans ce domaine.

Qu’est-ce qu’un cariste ?

Un cariste est un professionnel chargé de la conduite d’engins de manutention (chariots élévateurs, gerbeurs, transpalettes…) dans le secteur industriel, de la distribution ou encore des services. Le rôle principal du cariste est de transporter et déplacer des palettes de marchandises d’un point A vers un point B, tout en respectant les normes de sécurité et les règles de circulation internes à l’entreprise.

Le cariste doit également veiller à la bonne organisation du stockage des marchandises et s’assurer de leur sécurité lors du déplacement. La polyvalence constitue une qualité essentielle pour un cariste qui peut être amené à travailler sur différents types de sites (entrepôts, usines, plateformes logistiques…).

=> En savoir sur les déplacements de matières premières via des bandes transporteuses en caoutchouc

Aptitudes nécessaires pour exercer le métier de cariste

  • Sens des responsabilités : Un cariste manipule des charges souvent lourdes et/ou fragiles, il est donc impératif de respecter les normes de sécurité et le port des EPI (gilets réfléchissants, chaussures de sécurité) pour éviter tout accident.
  • Rapidité et efficacité : La productivité est au cœur des préoccupations des entreprises du secteur logistique. Un cariste doit être capable d’optimiser ses déplacements et son temps de travail.
  • Autonomie : Le cariste doit être en mesure de travailler seul et organiser ses tâches en fonction des priorités.

L’obtention d’un permis de cariste

Pour exercer le métier de cariste, il est obligatoire de posséder un permis de conduire les engins de manutention à conducteur porté, également appelé CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité). Ce certificat permet de valider les compétences techniques ainsi que la maîtrise des règles de sécurité relatives à la conduite des chariots élévateurs.

Formation et obtention du CACES

Le CACES se compose de plusieurs catégories correspondant aux différents types d’engins de manutention : R389 pour les chariots automoteurs à conducteur porté, R386 pour les plateformes élévatrices mobiles de personnes (PEMP) ou encore R372 pour les engins de chantier.

La formation au CACES inclut une partie théorique portant sur la réglementation, les consignes de sécurité, les caractéristiques des engins et les gestuelles de commandement. Une partie pratique permet ensuite de mettre en application les connaissances acquises lors de la formation et d’évaluer les compétences du candidat. La durée de la formation varie en fonction des catégories de CACES et de l’expérience du candidat.

Le CACES est valide pour une durée de 5 ans, au bout desquelles il doit être renouvelé à travers une nouvelle formation prenant en compte les évolutions techniques et réglementaires.

@tilutin29 cariste 😀 #tiktok #cariste #caces5 #foryou #travail ♬ son original – ti lutin ❤️ Cali


Diplôme professionnel de cariste

Bien que le CACES soit indispensable pour exercer le métier de cariste, un diplôme professionnel tel que le CAP Opérateur Logistique (CAP OL) ou encore le Bac professionnel Transport – Logistique permettra de valider davantage de compétences en lien avec le métier et d’accéder plus facilement aux entreprises du secteur.

=> Découvrez comment devenir ostéopathe en cours du soir

« Imagine-t-on Socrate en train de philosopher sur le sens de la vie s’il avait été obligé de pointer tous les matins comme magasinier d’une usine produisant des pâtés en croûte ? »

Denis Langlois (écrivain, France)

Salaires et évolution d’un cariste

Le salaire d’un cariste débutant se situe généralement entre 1 600 € et 1 800 € brut par mois. Avec l’expérience, celui-ci peut atteindre 2 500 € brut par mois selon les responsabilités assumées et le secteur d’activité concerné.

L’évolution professionnelle d’un cariste peut se faire soit en interne dans l’entreprise, via des promotions ou l’accès à des postes à responsabilité (chef d’équipe, responsable logistique…), soit en changeant d’entreprise et en diversifiant son expérience. Par ailleurs, certains caristes choisissent de se spécialiser dans la conduite d’engins spécifiques ou d’accéder à des postes liés à la gestion des stocks ou à la planification logistique.

Le métier de cariste offre donc de nombreuses opportunités pour les personnes souhaitant intégrer le secteur logistique et œuvrer au quotidien dans la gestion des flux de marchandises.